top of page

Les secrets des fondements d’une activité alignée à sa vision

Dernière mise à jour : 23 sept. 2022




Quand on se lance dans le monde de l’entrepreneuriat, au début, pas tout est forcément très clair. L’avancée à tâtons est très courante. Mais cela peut poser problème à long terme !

Il est nécessaire de pouvoir partir sur des bases solides et faire comprendre notre mission au monde, en tout cas à notre client cible. Une fois que l'on comprend que tout est relié, ç'a beaucoup plus de sens. On a besoin de savoir où l’on va et quels objectifs, on souhaite servir.


La bonne direction

C’est se diriger vers la vision que nous avons pour notre entreprise

Et il est important de pouvoir rester aligné à cette vision, à nos valeurs et se rappeler constamment, pourquoi on s’est lancé. Il s’agit d’avoir une feuille de route, qui consiste à être clair sur sa mission, sa vision et ses valeurs. Ceci dès le début, pour être sûr de se diriger dans la bonne direction.


Car, il est tellement facile de s’y perdre ! Ces 3 piliers seront là pour soutenir l’activité en permanence et lui redonner sens, à chaque fois qu’il le faudra. C’est pourquoi, il est important, si vous ne travaillez pas seul, d’être sûr que vos employés comprennent exactement ces 3 piliers :


La Mission : C'est la raison d'être de ton entreprise. C'est l'effet visible et tangible que tu veux créer pour tes clients et le monde. Exemple : Tesla : « Accélérer la transition mondiale vers un schéma énergétique durable »


Vision : La vision est ce à quoi ressemble le succès de ton entreprise. C'est ce à quoi tu aspires à l'avenir. C'est à quoi ressemblera le monde une fois que tu auras accompli ta mission. Exemple : Amazon : « Être l’entreprise la plus axée sur le client au monde ».


Valeurs : Ce sont les principes directeurs qui influenceront tes actions pour remplir la mission et la vision de ton entreprise. Les valeurs sont l'ensemble des croyances communes développées au cœur de l'entreprise. Elles se transmettent aux collaborateurs, mais aussi aux clients. Les valeurs d'une entreprise ont une influence sur sa manière de travailler et de communiquer et fondent ce que l'on nomme la culture d'entreprise. Exemple : Nestlé : valeur client, créativité, excellence, expertise.


Rien ne reste figé dans le marbre, ta vision peut évoluer avec toi !


Cependant, le sens de ta mission originel doit rester la même. Tu peux également avoir des valeurs de bases, puis en rajouter d’autres avec le temps ou en modifier certaines. Si tu travailles en équipe, je t’invite fortement à faire participer tes collaborateurs à l’élaboration de cette liste de valeurs. Ceci pour qu’ils puissent se sentir impliqué dans ta mission et qu’ils puissent l’incarner au mieux. En effet, ce sera à travers eux, que tes clients vont les voir.


Si tu continues à lire cet article jusqu’à la fin, tu y trouveras un guide pour t’aider à définir cette feuille de route, qui sont des fondations importantes.


Après cette étape de base, tu pourras enfin te concentrer sur tes objectifs, qui devront découler de cette vision que tu t’es donnée.


C’est quoi exactement un objectif ?

La définition d’un objectif dans le dictionnaire est simple : il s’agit d’un but ou d’une cible que quelque chose doit atteindre.

Ici l’exemple : Les fusées ont atteint leur objectif.


La 2ᵉ définition, que l’on y trouve : l’objectif est un but ou un résultat vers lequel tend l'action de quelqu'un ou d'un groupe. C’est vers cette 2ᵉ définition que j’aimerais concentrer notre attention. Quand nous sommes à la tête d’une entreprise, seul ou accompagné, il est essentiel de se fixer un ou plusieurs objectifs. Cela permettra de donner une direction à ses actions.


Comment fait-on pour se fixer des objectifs ?

Si l'on parle de format, pour fixer des objectifs, il est très recommandé d’utiliser le format SMART. Il permet de bien évaluer et formater un objectif, afin qu’il soit réaliste et réalisable.


Objectif SMART, l’explication

SMART est un acronyme mémo technique pour les indicateurs qui permettent de définir des objectifs le plus clairement possible.

Les indicateurs se composent comme suit :


Spécifique : un objectif spécifique doit clairement être défini et personnalisé. Il doit être directement lié au travail de la personne en charge de la réalisation de ce dernier. Il devra être facilement compris par tous. Il doit également être en accord avec la stratégie globale de l'entreprise.


Mesurable : un objectif doit être quantifiable et mesurable. Définir des chiffres à atteindre est le seul moyen précis de savoir, si un objectif est atteint ou non.


Acceptable ou atteignable : un objectif acceptable doit être atteignable compte tenu des moyens financiers et humains de l’entreprise. Outre le fait de tenir compte de sa performance en interne, il faudra également prendre en considération son marché et ses concurrents. Il doit être suffisamment ambitieux pour être motivant, mais ne doit pas être inatteignable pour ne pas décourager. L’idée étant de ne confier des objectifs qu’aux personnes qui, grâce à leurs compétences notamment, sont susceptibles de les relever. L’analyse SWOT, permet de définir, les opportunités, les menace, les forces et les faiblesses d’une entreprise et peut aider pour cette étape.


Réaliste : pour qu'il s'avère réaliste, un objectif doit être pertinent. Il est souvent confondu avec l'objectif précédent, car il signifie peu ou prou la même chose. Il faudra donc déterminer, si les objectifs sont en accord avec ses ressources, ont du sens et sont en alignement avec les autres objectifs de l’entreprise.


Temporellement : un objectif temporellement défini doit avoir une date limite. Des dates intermédiaires pourront également se rajouter. Les termes utilisés pour définir les dates doivent être précis : "dans 1 semaine" ou "dans 2 mois" par exemple. Évitons les approximations telles que "le plus rapidement possible" ou “dans l’année”.


Exemple d’objectif SMART :

Atteindre un chiffre d’affaires global de CHF 100’000 d’ici décembre 2022.
  • Clairement défini → oui, c’est clair

  • mesurable → oui, c’est chiffré

  • Atteignable → oui, l’entreprise détient une avancée marketing sur ces concurrents (forces) / identité de marque fort / partenariats à venir (opportunité)

  • Réaliste → oui, l’année passée on était à CHF 80’000 / le marché le permet / on a les compétences au sein de l’entreprise

  • Temporelle → oui, une date précise a été décidée

Mon astuce pour se fixer un objectif

C’est de le voir annuellement, en partant du chiffre d’affaires à atteindre. Parce qu'il sera plus facile à décortiquer en sous objectif. Une fois que l’objectif global a été dessiné, il semble préférable de le décomposer par période. En vrai, cette méthode donne une base de repère pour répartir selon les périodes l’objectif. On peut répartir linéairement ou y aller graduellement. Si l’on est dans la vente de produit, dans le cas, où il existe plusieurs produits, il suffit de calculer le panier moyen et de le diviser par le CA visé pour connaître le montant de produits à vendre.


Produit type

PRIX

Produit 1

40

Produit 2

54

Produit 3

45

Panier moyen

46 = (40+54+45)/3


Chiffre d’affaires annuel

100’000

Montant choisi

Chiffre d’affaires semestriel

50’000

50’000100’000/ 2(semestre)

Chiffre d’affaires mensuel

8334

100’000/ 12(mois)

Chiffre d’affaires hebdomadaire

1924

100’000/52(semaines)


Produit à vendre

Nb à vendre pour atteindre objectif

calcule

Annuel

2174

100’000/ 46 (panier moyen ou prix du service)

Semestriel

1087

50’000/ 46 (panier moyen ou prix du service)

Mensuel

182

8334 / 46 (panier moyen ou prix du service

Hebdomadaire

42

1924 /46 (panier moyen ou prix du service)

Dans le cas où l’on serait dans la vente de service, la même opération va être effectuée. Il faudra aussi faire attention au nombre de services qui peuvent être réalisés avec le prix et l’objectif actuel.


Par exemple, je m’aperçois qu’avec le prix de mon service, et le chiffre d’affaires que je souhaite atteindre, je dois vendre 10 services par semaine, alors que ma capacité maximum est à 7. Ici, l’objectif fixé n’est pas réaliste. Il faudra revoir l’objectif à la baisse ou augmenter le prix.

Une fois cette étape de décomposition par période du CA et du nombre de produits à vendre effectuée, on peut travailler sur les sous-objectifs.


Les sous objectifs :

Ce sont des objectifs toujours exprimés en format SMART qui découle de l’objectif principal fixé au début. Ils vont être là pour mesurer les différents aspects ou départements, qu’on souhaite travailler dans l’entreprise pour atteindre l’objectif principal. Il peut s’agir d’objectif marketing, de formation, de satisfaction, etc.


En se demandant, quelles sont les améliorations à effectuer, on peut y trouver des sous-objectifs.

En résumé, on peut se retrouver avec des sous-objectifs par départements, par personne, qui découlera de l’objectif de chiffre d’affaires. Maintenant qu’on a nos objectifs, on ne peut pas s’arrêter là, il faut passer à l’action, en tout cas la prévoir.

Comment vais-je faire pour atteindre ces derniers ?


Exemple de sous-objectif : amélioration de 50% la visibilité de mon offre sur Instagram, d’ici les 4 prochains mois.


Le plan d'action stratégique

Le plan d’action permet un véritable pilotage. Tout d'abord, il offre un moyen d'optimiser, ainsi que projeter les ressources humaines et financières. De plus, il sert à maîtriser le temps de mise en œuvre.

Un plan d'action est une "recette visuelle" qui inclut toutes les activités, le temps, les ressources et la durée de chaque activité, ainsi que les personnes responsables de chacune d’entre elles.

Une fois qu’on a nos objectifs décomposés par période, disons sur une période mensuelle, puisqu'on a nos sous-objectifs, on doit se poser la question, comment vais-je les atteindre ? Par quels moyens ? Comment vais-je les répartir ?


Exemple de moyen : création de masterclass, publicité payante, lancer un podcast, donner une formation, préparer un concours, etc.


Généralement, j’effectue un plan d’action sur un an pour avoir une vision complète de l’année et de tous les projets que je souhaite effectuer. Mais, rien n’est figé dans le marbre, on peut toujours changer, déplacer ou ajouter des choses.


Une fois le tableau annuel rempli avec mes objectifs financiers mensuel, mes sous-objectifs, mes actions en format projet, je n’ai plus qu’à décortiquer chaque action de ces projets afin de pouvoir les gérer au mieux.


Le fait d’avoir ce plan stratégique me permet d’avoir une vision sur ce qu’on doit fournir à moment T. Cependant, il se peut que les deadlines et le travail à effectuer ait été sous-estimé. Il faut donc prévoir des moments de latente entre les divers projets.


À ce point-là, nous n’avons pas encore pris en compte les projets de nos clients qui pourraient rentrer entre-temps. Ceci, demande une organisation aux petits oignons, j’ai même envie de te dire qu’il te faut disposer d’un système centralisé et que ton agenda y soit bien connecté pour pouvoir planifier ton travail.


Voici un exemple de tableau récapitulatif pour le plan d’action stratégique, répartition linéaire :


Janvier

Février

...

CA à atteindre

8334

8334

...

NB de produit à vendre

182

182

...

Sous-objectifs

Augmenter visibilité de l’offre sur les réseaux

Augmenter visibilité de l’offre sur les réseaux

...

Projets du mois - plan d’action

Live et publicité payante

Concours et masterclass

...

Ensuite, il est important de traiter et de gérer chaque projet du mois à l’avance, en décortiquant bien chaque étape.


Et surtout ne pas oublier l’étape de suivi des résultats pour pouvoir réajuster les actions et le plan au cas où les objectifs ne seraient pas atteints.


Conclusion

Partir de bonnes bases, c’est nécessaire pour avoir une activité au service de l’avancée de sa vision. Tout est connecté et le sens est important. Afin que notre travail ait lui du sens et fasse avancer nos projets.


En résumé, voici l’ordre qu’il faut respecter :

une mission → une vision → des valeurs → objectif → sous-objectifs → plan d’action → gestion de projet → planning


Maintenant que tu sais comment avoir des fondements alignés à ta vision en te fixant des objectifs, c’est maintenant à toi de jouer !


Mais avant ça, je suis curieuse de savoir quels objectifs tu as choisis.

Raconte-moi tout ça en commentaire, hâte de te lire.


Eunice






コメント


Merci pour votre envoi !

S'inscrire à la newsletter

  • Noir Pinterest Icône
  • Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn
  • TikTok
bottom of page